Le coach idéal

Jean-Yves Arrivé et Isabelle Frings-Juton nous livrent dans cet article quelques-uns de leurs résultats sur la perception du "coach idéal" par les entreprises. Ces conclusions sont extraites d'une série d'interviews conduits dans le cadre de leur ouvrage "Maîtriser le coaching".

Dans le second volet de notre enquête nous avons demandé aux entreprises de nous donner leur description et leur vision des coachs eux-mêmes. Il en ressort qu'elles en attendent beaucoup. On attribue au coach des qualités aussi nombreuses que variées, appartenant à des registres très différents. Par petites touches, à travers toutes leurs déclarations, les entreprises nous dessinent d'une certaine manière le portrait du coach idéal.

Ces qualités se répartissent en quatre domaines de compétence, relevant respectivement de la connaissance, de la pratique, de l'attitude et de l'expérience (savoir, faire, être et posséder). S'il fallait les résumer en un mot, c'est celui de maturité qui vient le premier à l'esprit. En effet, l'image que les entreprises renvoient de la profession ne semble pas la destiner à des débutants.

Mais même si l'on ne peut guère s'improviser coach du jour au lendemain, il n'est pas interdit de gagner du temps en cherchant à acquérir les compétences que le marché attend d'un professionnel.

Que l'on soit coach, futur coach, prescripteur, coaché ou futur coaché, on trouvera dans ce portrait des éléments aussi utiles pour choisir un coach adéquat que pour développer ses propres compétences de coach.

KOMPANIO Coaching Pôle Conseil aux entreprises   2 résidence Sainte Marie   Heckenransbach   57510 ERNESTVILLER Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.